PASSION DES Civilisations MILLENAIRES, mysterieuses et sacrees
Get Adobe Flash player

Sri Lanka

Pic d’Adam

Le pic d’Adam (singhalais Sri Pada ou Samanala, tamoul Sivanolipatha Malai, arabe Al-Rohun) est un des sommets les plus importants de l’île du Sri Lanka. Conique et haut de 2 243 m, il est considérée comme un lieu saint par les hindous shivaïtes, les bouddhistes et les musulmans.

Il est situé au sud-ouest de l’île, dans le district de Ratnapura, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Ratnapura. La petite ville de Nuwara Eliya, dans le district voisin, sert souvent de base à son ascension.

Les pèlerins hindous font l’ascension des milliers de marches qui mènent au sommet de façon à l’atteindre pour le lever du soleil et voir la forme triangulaire de son ombre balayer la campagne environnante. Cette ascension dure plusieurs heures et se fait généralement plutôt au mois d’avril.

Au sommet de la montagne, on trouve, creusée dans la roche, une cavité de presque deux mètres, censée être une empreinte de pas. Les hindouistes y voient la trace du passage de Vishnu, ou encore de Çiva. Les musulmans prétendent qu’il s’agit de l’empreinte que fit le pied d’Adam, lorsqu’il est sorti du Jardin d’Éden, dont l’île de Ceylan est très proche, et tomba sur Terre, ce qui explique le nom donné à la montagne. On prétend aussi qu’il s’agit de l’empreinte de pied de Bouddha, de Shiva ou de Saint Thomas.

Ibn Battûta est le premier auteur à relater son ascension, au xive siècle, il confirme la présence de chaînes de fer installées comme main courante et qui avaient été décrites par Marco Polo.

Le pic d’Adam n’est cependant pas le point culminant de l’île, qui est le mont Pidurutalagala, avec 2 524 m.