PASSION DES Civilisations MILLENAIRES, mysterieuses et sacrees
Get Adobe Flash player

Nombres sacrés

Pythagore et le culte du nombre

Pythagore, “Père de la Géométrie Sacrée”

Les nombres sont sacrés en eux – Ils disposent d’une existence réelle et à part et ne se contentent pas d’être de simples outils de calcul. Les régularités dérivées de tels nombres, que ce soit en musique, en astronomie ou en architecture, sont aussi sacrées.

Géométrie du Théorème de Pythagore

 

Pythagore (569-475 avant Jésus-Christ) passa plus de 20 ans en Egypte, où il apprit les mathématiques et la philosophie. Il se peut même qu’il soit allé à Babylone, où il aurait rencontré des mathématiciens. Pythagore est sans doute l’un des premiers à avoir étudié les propriétés mystiques et sacrées des nombres, mais il s’intéressa aussi à la géométrie. Théorème de Pythagore : Le carré du côté opposé à l’angle droit (hypothénuse) est égal à la somme des carrés des 2 autres côtés. Géométrie et arithmétique sont inextricablement liées.

 

Nuage de points de tous les couples d’entiers pythagoriciens avec a et b inférieurs à 4500

Triplets pythagoriciens

Considérés comme d’importants nombres magiques, ils furent retrouvés sur des tablettes babyloniennes datant de 1600 avant Jésus-Christ.
Dans sa quête pour comprendre l’harmonie de la nature, et par conséquent le mécanisme de l’univers, Pythagore s’intéressa à des domaines voisins, comme la musique, et découvrit les formules arithmétiques cachées derrière les intervalles musicaux et le ton des notes.

Il en déduit que si les nombres pouvaient exprimer les harmonies en musique, ils pouvaient exprimer les harmonies en musique, il pouvaient aussi représenter celle du cosmos.
Cela fut confirmé par la régularité (complexe) mathématique du mouvement des planètes et des corps célestes.
Il mit aussi en équation les notes de neuf muses grecques grâce au mouvement et aux sons de ces neuf corps célestes (les sept planètes, la sphère des étoiles figées et un étrange concept appelé contre-Terre).

Tetractys

Le Saint Tetractys

Le Tetractys est un concept de l’aspect sacré de la régularité des nombres. Il s’agit d’un triangle dans lequel les pythagoriciens disposaient les nombres de 1 à 4.
Les triangles sont les plus stables des figures géométriques.

Lambda et l’harmonie du monde

Lambda Λ est la douzième lettre de l’alphabet grec et représente la division pythagoricienne des nombres impairs ou masculins et nombres pairs ou féminins.